Comment choisir son statut quand on travaille dans l’informatique : portage salarial ou freelance

Comment choisir son statut quand on travaille dans l’informatique : portage salarial ou freelance

L’univers professionnel de l’informatique offre une multitude d’opportunités pour les individus désireux d’embrasser une carrière dans ce domaine en constante évolution. Avec un marché du travail en pleine expansion, les informaticiens ont souvent la possibilité d’opter pour différentes formules de travail qui leur permettent d’adapter leur statut en fonction de leurs besoins et aspirations. Parmi ces options, le portage salarial et le statut de freelance se distinguent comme deux alternatives particulièrement prisées. Chacune présente des avantages et des inconvénients, et il faut bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision éclairée sur la voie à suivre.

Portage salarial : un statut particulier pour les indépendants

Le portage salarial est une formule de travail qui permet à un professionnel indépendant d’exercer son activité en bénéficiant du statut de salarié. Ce dernier est ainsi couvert par le régime général de la sécurité sociale et peut profiter d’une protection sociale étendue, incluant l’assurance chômage et la retraite. Le portage salarial offre aussi plusieurs avantages en matière administrative : les formalités pour créer sa propre entreprise sont simplifiées, le freelance n’a pas besoin de gérer lui-même les factures ni les déclarations fiscales. Il peut se concentrer pleinement sur sa mission professionnelle sans avoir à s’inquiéter des tâches administratives.

A lire aussi : Guide ultime pour une protection efficace contre les virus malwares et ransomwares

Ce statut comporte aussi quelques inconvénients qu’il faut bien prendre en compte. Le professionnel ne dispose pas d’une totale autonomie dans ses choix professionnels puisque c’est la société de portage qui assure notamment la gestion des missions et du chiffre d’affaires réalisé. Le coût lié au portage peut être plus élevé que celui encouru lorsque l’on exerce sous statut freelance ; certains prélèvements sociaux et frais administratifs peuvent impacter significativement la rémunération finale.

Donc, choisir entre ces deux options demande une analyse rigoureuse tenant compte de différents critères :
• La nature des projets
• Les qualités personnelles
• L’importance accordée aux valeurs (responsabilité sociétale)
• Le temps/rythme souhaité pour travailler
• Les capacités financières
• etc.

A lire en complément : Que faut-il savoir sur les architectures du cloud ? IaaS, PaaS et SaaS

Il faut bien penser à ce que chaque individu fasse son choix selon ses aspirations profondément ancrées en lui.

freelance  ordinateur

Comment choisir son statut d’indépendant Nos conseils

Voici donc les critères à prendre en compte pour faire son choix entre portage salarial et freelance :

Le portage salarial offre une sécurité financière aux freelances grâce au versement d’un salaire régulier. Les travailleurs indépendants peuvent aussi prétendre à des avantages sociaux comme la couverture sociale, le droit aux congés payés ou encore la formation professionnelle continue. Toutefois, il faut bien étudier les différentes offres proposées par les sociétés de portage si vous choisissez cette option.

Le freelance, quant à lui, est un statut plus risqué financièrement puisqu’il n’y a pas de garantie sur le montant du chiffre d’affaires généré chaque mois. Un travailleur indépendant doit anticiper ses périodes creuses et se constituer une épargne suffisante pour y faire face.

L’un des principaux avantages du statut de freelance est sa liberté dans l’organisation de son temps. Les travailleurs indépendants peuvent décider quand travailler (dans certaines limites évidemment) et combien d’heures consacrer à leur activité professionnelle.

Dans le cadre du portage salarial, il existe souvent une obligation contractuelle liée au nombre minimum d’heures facturables mensuellement. Cela ne signifie pas nécessairement que vous serez contraint par un emploi du temps rigide : chaque société propose effectivement des formules différentes qui permettent plus ou moins de flexibilité selon les besoins.

Le statut de freelance implique une gestion administrative complète et autonome. Le travailleur indépendant doit donc maîtriser les différentes obligations fiscales, sociales et comptables inhérentes à sa situation.

Dans le cadre du portage salarial, la société de portage s’occupe de toutes ces tâches administratives pour vous. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur votre activité professionnelle sans avoir à gérer l’administratif qui peut être complexe dans certains cas.

Le choix entre portage salarial ou freelance dépendra donc des priorités personnelles de chaque travailleur indépendant. Si la sécurité financière, la garantie d’un revenu stable et une assistance administrative sont plus importants que la liberté totale dans l’organisation du temps, alors le portage salarial est probablement un choix judicieux. Pour ceux qui cherchent plus d’autonomie et souhaitent garder leur liberté totale au niveau professionnel, alors le statut de freelance sera certainement plus adapté.

Faut-il choisir le portage salarial ou le statut de freelance

Pensez à bien prendre en compte son niveau d’expertise dans sa thématique. Effectivement, les freelances expérimentés peuvent être plus à même de travailler en autonomie et de gérer leur activité professionnelle sans aide extérieure. Les travailleurs indépendants débutants ou ceux qui n’ont pas une grande expérience dans leur domaine peuvent bénéficier de la structure fournie par le portage salarial.

Pensez à bien vous renseigner auprès des différentes sociétés proposant du portage salarial pour bien comprendre leurs offres respectives et choisir celle qui répondra le mieux à vos besoins. N’hésitez pas non plus à discuter avec des freelances déjà établis pour avoir un retour d’expérience sur ce statut.

Chaque situation est unique et il n’y a pas de réponse universelle quant au choix entre portage salarial vs freelance. Il s’agit avant tout d’un choix personnel basé sur les priorités individuelles comme la sécurité financière, la liberté professionnelle, l’autonomie administrative ou encore l’expertise acquise dans son domaine.

Quel que soit votre choix, prenez le temps nécessaire pour bien réfléchir aux implications qu’il aura sur votre vie professionnelle ainsi que sur votre vie personnelle (notamment en termes d’équilibre travail-vie privée). Pensez aussi à vous faire accompagner par des experts si nécessaire afin d’avoir toutes les cartes en main pour prendre une décision éclairée et réussir dans cette aventure passionnante mais exigeante qu’est celle du monde du travail indépendant.