Que faut-il savoir sur les architectures du cloud ? IaaS, PaaS et SaaS

Que faut-il savoir sur les architectures du cloud ? IaaS, PaaS et SaaS

L’architecture de nuage est l’infrastructure de divers dispositifs et systèmes technologiques qui créent des nuages. En informatique, un nuage désigne un serveur contenant des données et des programmes auxquels les organisations peuvent accéder virtuellement.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'une application métier ?

Faites appel à un expert du cloud

Effectuer une migration vers le cloud peut sembler être une tâche ardue, surtout si c’est la première fois. Pour éviter les risques potentiels, vous pouvez avoir l’esprit tranquille en faisant appel à un expert du cloud comme Orange Cloud.

Dès le début, un expert du cloud vous guidera tout au long du processus et traitera les problèmes qui surviennent efficacement et en temps voulu. Il saura vous proposer des solutions personnalisés, adaptés aux besoins de votre entreprise.

A lire aussi : Quelles sont les fonctionnalités d’un logiciel de gestion commerciale ?

Voici les différents types de cloud qu’il peut vous proposer en fonction de vos besoins :

Infrastructure en tant que service

L’infrastructure en tant que service (IaaS) signifie que vous louez vos services de cloud à une autre société. Avec l’IaaS, vous pouvez personnaliser de nombreux aspects de vos services en nuage, tels que le stockage et la puissance de calcul, afin de répondre au mieux aux besoins de votre entreprise. Vous pouvez modifier et personnaliser ces ressources à tout moment tant que vous êtes client.

Plate-forme en tant que service

Avec la plateforme en tant que service (PaaS), les utilisateurs permettent à leur fournisseur de cloud computing de contrôler davantage d’aspects de leur architecture de cloud. Toutefois, le PaaS permet aux utilisateurs de conserver un certain contrôle sur leur environnement en nuage. Avec les clouds PaaS, les utilisateurs peuvent créer et développer leurs propres logiciels ou applications, mais le service de cloud computing gère l’infrastructure du cloud, le système d’exploitation et les mises à jour informatiques.

Logiciel en tant que service

Avec le logiciel en tant que service (SaaS), les fournisseurs de cloud computing gèrent presque toutes les fonctionnalités du cloud pour leurs utilisateurs. Si un client choisit le SaaS, les fournisseurs de cloud computing gèrent l’architecture du cloud et les paramètres de son système d’exploitation. Les utilisateurs ne peuvent accéder qu’aux aspects frontaux du nuage lorsqu’ils louent ou achètent le SaaS.

Public

Un nuage public est un nuage qu’un fournisseur de nuages offre à plusieurs personnes ou organisations. Les nuages publics sont généralement SaaS, car les fournisseurs de nuages contrôlent souvent l’architecture et les paramètres du nuage, mais ils peuvent également être PaaS. Les nuages publics n’ont généralement aucune restriction géographique et peuvent être gratuits ou payants.

Nuage privé

Un cloud privé est un cloud auquel seule votre entreprise peut accéder. Les clouds privés offrent à votre entreprise une meilleure cybersécurité. La plupart des clouds privés sont PaaS ou IaaS, ce qui permet à votre entreprise de personnaliser l’architecture du cloud en fonction de vos besoins.

Hybride

Un cloud hybride combine les caractéristiques des clouds privés et publics. Les entreprises peuvent choisir d’utiliser un cloud hybride pour diverses raisons. L’une des raisons les plus courantes est de bénéficier à la fois des capacités de sécurité d’un cloud privé et de l’efficacité opérationnelle d’un cloud public.

Multi-cloud

Une approche multi-cloud signifie qu’une entreprise utilise plusieurs clouds simultanément, généralement des clouds publics. L’utilisation de plusieurs clouds peut être une bonne solution pour votre entreprise si vos données servent à différentes fins.