L’e-commerce français en forte croissance en avril 2017

L’e-commerce français en forte croissance en avril 2017

Pour apprécier l’évolution du secteur économique, il est important de faire des comparaisons entre les différentes données. C’est ainsi que l’on peut constater une baisse ou une augmentation au niveau des chiffres. Cependant, il est question justement d’une croissance du chiffre d’affaires observée en avril 2017 dans l’e-commerce. Les consommateurs français ont dépensé en ligne 3,11% de plus en avril 2017, par rapport à avril 2016. Néanmoins, cette croissance est peu considérable face à celles de janvier 2017 (10,7%) et de mars 2017 (9,63%).  

Des chiffres différents 

Bien que la croissance du mois d’avril 2017 ne soit pas comparable à celles de janvier et de mars, il s’agit tout de même d’une augmentation. Elle se rapproche tout de même de celle du mois de février 2017, c’est à dire 4,94%. Face à de tels chiffres, on se demande si les élections présidentielles 2017 n’y ont pas été pour quelque chose. Logiquement les élections n’auraient eu aucun impact sur le moral des consommateurs, étant donné qu’une croissance de 25,92% avait été enregistrée lors de la précédente campagne d’avril 2012. D’autre part, on se demande si le côté atypique du mois d’avril ne serait pas à l’origine de cette croissance molle. Le climat peu avantageux pourrait alors expliquer la réticence des consommateurs durant le mois d’avril.  

Lire également : Comment gérer efficacement une campagne de social media marketing ?

Par ailleurs, le nombre d’achats en ligne a progressé de 7,64% entre les mois d’avril 2016 et 2017. En effet, les plateformes de paiement comme Worldline, Payline by Monext, Paybox by Verifone et Ogone by Ingenico ePayments ont comptabilisé un total de 62,7 millions de transactions en ligne par carte bancaire le mois de mai, contre 58,2 en avril 2016. Aussi, le montant moyen des transactions s’évalue à 70,03 euros en avril 2017. Lorsqu’on effectue les calculs, on remarque qu’il y a 3,08 euros de moins qu’en avril 2016.

Du fait de la généralisation des achats en ligne de petits produits, on note une diminution du panier moyen de l’e-commerce. La diminution des frais de livraison ainsi que la convergence de ce type d’achat avec la distribution physique contribuent également à une telle baisse de manière générale. De plus, selon une étude sur l’évolution du nombre et de la valeur des paiements électroniques effectués par carte bancaire, le nombre de transactions correspond bien à des paiements ayant eu une suite favorable. On peut donc espérer que la fin de l’année sera marquée par de meilleurs chiffres.    

Lire également : Web-entrepreneuriat : pourquoi développer son business via Youtube ?