Les modèles de CV traditionnel sont-ils toujours d’actualité ?

Les modèles de CV traditionnel sont-ils toujours d’actualité ?

À l’heure actuelle où le numérique prend le devant de la scène, la question sur la fin du CV traditionnel se pose encore. L’apparition des réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, ou encore Viadeo à partir de l’année 2000 a permis la facilité de la recherche d’emplois, car ce sont des plateformes en ligne qui ont pour fonction d’aider les gens à se constituer un CV et de trouver le poste qui leur convient. Mais si on analyse bien, le style classique du CV est encore maintenu et il n’y a qu’un quart des recruteurs qui ont recours à ces dispositifs numériques pour se trouver de bons salariés.

Une évolution plutôt qu’une disparition !

Si ces derniers temps le CV traditionnel a accusé une baisse de popularité, il ne semble pas disparaître complètement. Il demeure jusqu’à maintenant un incontournable dans la recherche d’emplois pour les salariés et un document permettant de se trouver le bon candidat pour les recruteurs.

A voir aussi : Tout ce dont vous fait profiter le service premium d’Amazon

Les CV traditionnels ont tout survécu. Il est encore largement utilisé par le plus grand nombre, car ils contiennent des informations qu’on ne peut trouver ailleurs. Par rapport au document numérique, le modèle de CV traditionnel représente un exposé unique et une synthèse appréciable de toutes les données importantes sur vous. Ce qu’il y a, ce n’est pas de la disparition, mais plutôt de l’évolution.

C’est facile à reconnaître. Premièrement, le fait que la plupart des entreprises doivent utiliser des filtres à mots clés dans le parcours de tous les CV qui leur parviennent pour pouvoir dénicher, quelle candidature leur convient sans prendre en compte le storytelling, est une erreur que les machines ne peuvent pas corriger. C’est là qu’entre l’intérêt de recourir aux recruteurs humains qui se basent encore sur les CV traditionnels.

Lire également : iOS 11 : les nouveautés annoncées par Apple

Deuxièmement, n’oubliez pas non plus qu’il y a des personnes qui ont dû travaillé jusqu’à 70 ans et plus pour avoir plus d’expériences, ceux qui ont dû prendre des congés pour des raisons précises ou pour faire de nouveaux choix, ou ceux qui ont dû changer plusieurs fois d’emplois pour se perfectionner et dont les CV affichent des lacunes. Et devant cela, il y a des gens qui profitent du numérique pour cacher leur manque d’expériences professionnelles.

Si vous voulez savoir la vérité à propos de vos futurs salariés, vous ne devez pas vous fier aux modèles de CV numériques standards que quiconque peut utiliser et modifier à leur intérêt. Ne censurez pas les candidats qui disent la vérité à leur propos, car de leur sincérité, vous pouvez mesurer leur sérieux, leur courage et leur audace au boulot. Prenez au contraire que ces compétences qu’ils ont approfondies sont un bon point qui les démarque des autres. Et ces vérités, vous ne pouvez les trouver qu’à travers un CV traditionnel.

Troisièmement, compte tenu de l’évolution du monde de travail il s’avère impossible d’éviter d’avoir recours aux CV numériques, mais si l’on analyse bien ces CV l’on peut s’apercevoir que les bases dans la rédaction de CV sont encore retenues. Et notez également que nul candidat ne peut avoir plusieurs années d’expérience dans une compétence qu’il a acquise depuis quelques mois seulement. Cela peut n’être pas remarqué en ligne, mais dans les CV traditionnels c’est clair comme de l’eau de roche.

Bref, le CV papier est plus simple et plus clair et reste une base sur laquelle plusieurs recruteurs et chercheurs d’emplois entrent en contact. Le classique reste une habitude qu’un bon nombre d’entre nous n’est pas encore prêt à abandonner d’où l’intérêt pour les recruteurs de le rédiger avec le plus grand soin. Quoi qu’il en soit, le CV traditionnel et le nouveau CV peuvent être complémentaires.

Les avantages des nouveaux CV

Vous voulez savoir pourquoi un quart des recruteurs a recours aux CV traditionnels alors si le classique reste la base. Eh bien, il y a certainement des avantages et ce n’est pas que pour les recruteurs.

En effet, avec les logiciels de rédaction et de modification de CV en ligne, les chercheurs d’emplois peuvent mettre à jour les informations qu’il y a s’il y a de nouvelles missions effectuées ou un nouveau poste occupé, et modifier le format pour convenir aux tendances actuelles.

Et l’on a dit aussi plus haut que le CV traditionnel et le CV nouveau numérique peuvent se compléter, car il y a des informations que le recruteur peut vérifier en ligne. Là, il n’y a plus aucune chance de mentir sur quoi que ce soit, car les réseaux sociaux professionnels offrent des liens permettant aux recruteurs de vérifier l’authenticité des informations inscrites dans le CV. Et c’est presque visible par tout le monde, du moins qu’il est membre d’une plateforme dédiée à l’emploi.

Ensuite, notez également que le CV en ligne semble présenter un profil complet. Eh oui, c’est logique puisque lorsque vous rédigez votre CV en ligne un formulaire de questionnaire va vous être posé pour pouvoir compléter votre CV comme il se doit. De plus, si vous insérez toutes ces informations sur du papier, il va vous falloir 2 à 3 pages alors qu’en ligne vous pouvez tout faire rentrer dans une seule page.

Un autre avantage des CV en ligne : il est bon de souligner que la plupart des CV en ligne sont standards et peuvent convenir à tous les postes. Vous pouvez donc ne rédiger et n’imprimer qu’un seul type de CV pour chaque poste que vous convoitez.

Enfin, pour le candidat, le CV en ligne lui permet de rester visible et de tenir au courant son réseau professionnel de son évolution professionnelle, tout cela sans devoir mener des actions de recherche continuelle.

Bref, les réseaux sociaux professionnels présentent un réel avantage dans le monde professionnel. Ils constituent une solution miracle pour s’affranchir des contraintes de traitement de ces innombrables CV qui parviennent aux recruteurs surtout pendant les périodes de crise. Et pour les candidats, non seulement ils les encouragent à l’exhaustivité, mais leur informent sur de nouvelles opportunités à saisir.