Quels sont les risques RH que peuvent rencontrer les entreprises ?

Quels sont les risques RH que peuvent rencontrer les entreprises ?

Aucune entreprise n’est à l’abri des risques liés aux ressources humaines qui peuvent affecter ses performances et sa réputation. Pour cette raison, il est important de savoir comment identifier les vulnérabilités de l’entreprise afin de prendre des mesures pour contrer et/ou prévenir les risques. Quels types de risques en matière de RH existe-t-il et comment les identifier ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

Comment un risque lié aux RH peut-il être défini ?

Un risque RH est défini comme tout événement qui peut être préjudiciable à l’entreprise et ses causes sont dues à la fonction RH (par exemple, difficultés de recrutement pour des postes clés, changement élevé, politique de rémunération inadéquate, employés ayant des compétences et/ou une expérience insuffisante dans l’entreprise, etc.).

A lire aussi : Comment démonter les touches du clavier d'un ordinateur portable ?

Typologies de risque RH

En 2016, une enquête de l’Association de Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise (AMRAE) a été menée et la direction de l’association la gestion des risques du personnel a identifié trois grandes séries de risques liés aux RH : les risques internes, périphériques et externes.

Risques internes

Cette catégorie de risque représente 52 % de tous les risques liés aux RH. Ils comprennent à la fois les risques psychosociaux (SRP) et les risques associés à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Parmi ces 52% des risques internes, il y a : — 17 % liés aux hommes clés, transition, motivation. — 14% liés au recrutement, à la formation, à la mobilité, à la gestion des qualifications. — 12 % liés aux risques psychosociaux, au suicide, au harcèlement, à la santé et aux troubles musculo-squelettiques (ESM).

A voir aussi : Comment s'appelle le bateau des pirates ?

Risques périphériques

Cette catégorie de risque représente 34 % de tous les risques liés aux RH. Parmi eux sont : – 14% liés aux conditions de travail, à la sécurité et à la sécurité — 13% liés aux obligations réglementaires et contractuelles, à l’environnement des affaires et à la responsabilité sociale de la Société (RSE).

Risques périphériques

Cette catégorie de risque représente 14 % de tous les risques liés aux RH. Parmi eux sont : — 6 % liés à l’environnement social — 5% liés à l’image et à la réputation de l’entreprise

Autre typologie des risques liés aux RH

Une autre approche consiste à établir une typologie des risques liés aux RH par des causes qui suivent deux axes : — L’axe de la gestion des risques de la réponse à la proaction. — L’orientation des besoins, qui vont des besoins de l’entreprise à ceux des employés.

Pourquoi est-il important de savoir comment gérer les risques liés aux RH ?

Fait intéressant, plus de la moitié des risques liés aux ressources humaines sont internes à l’entreprise et ont un impact direct sur son organisation, son fonctionnement et sa productivité. Malheureusement, la gestion des risques liés aux ressources humaines est utilisée dans les entreprises, en particulier dans le secteur de la gestion, encore trop peu considéré. Selon la même enquête menée par l’AMRAE, 47 % des entreprises ne disposent pas d’indicateurs prédictifs pour évaluer les risques liés aux ressources humaines, et seulement 20 % des entreprises croient à l’importance d’une approche de gestion des ressources humaines pour améliorer la productivité et la croissance de l’entreprise. Loin d’être théoriques, les risques RH sont réels, et les gestionnaires et les PDG ont intérêt à identifier les vulnérabilités qui peuvent avoir un impact sur les employés et l’entreprise. En particulier, il incombe à la vérification des RH de cerner ces vulnérabilités.

Comment identifier les vulnérabilités de l’entreprise ?

4 secteurs directement liés aux humains, en particulier l’attention des gestionnaires, de la DRH et/ou des gestionnaires à la mise en œuvre d’une directive sur la gestion des risques liés aux RH.

Le climat social de l’entreprise

Quelle est l’atmosphère interne et/ou dans les relations entre les employés et la direction ? Y a-t-il des zones de tension ? Les différentes parties prenantes sont-elles conformes à la politique et à la stratégie de l’entreprise ? Savoir humoroider l’air ambiant au sein de l’entreprise et évaluer les risques associés (grèves, disclutching, rotation…) est essentiel pour prévenir et traiter ces risques au mieux et assurer un climat social favorable au développement de l’entreprise.

Connaissances et compétences des employés

L’ un des principaux enjeux de la fonction RH est la gestion efficace des connaissances et des compétences de l’entreprise. Cela inclut l’activation, la mise à jour et le développement des connaissances de l’entreprise, ainsi que la maîtrise des compétences individuelles. Savoir comment les risques associés à ce secteur sont évalués (difficultés de recrutement, perte de compétitivité, etc.) permet de construire une et GPEC opérationnel.

Les droits et obligations juridiques et sociaux de l’employeur à l’égard de ses salariés

Le non-respect des obligations légales et sociales de l’entreprise peut entraîner de graves risques opérationnels et financiers. Il est donc nécessaire d’utiliser un équipement de surveillance et d’enregistrement approprié pour identifier les risques liés aux erreurs de traitement (par exemple Urssaf, gestion des vacances, prévention…).

Risques psychosociaux

Les risques psychosociaux sont une priorité pour les gestionnaires et gestionnaires des RH. Outre les questions d’Hygiène Safety Environment (HSE) formalisées dans le document unique, la sécurité humaine peut être assurée par de multiples manières (harcèlement, comportement addictif, burn-out…). Il est donc important d’associer et de sensibiliser tous les acteurs à ces risques potentiels afin de mieux les définir, les prévenir et les traiter. peut.

Contacteuns