Comment bien choisir son fauteuil ergonomique ?

Comment bien choisir son fauteuil ergonomique ?

Au bureau, à la maison ou dans le transport, nous passons de nombreuses heures assis à travailler, manger ou nous divertir. Pourtant, cette position est très contraignante pour notre organisme, notamment pour le dos et la colonne vertébrale qui doivent supporter notre poids. De fait, une mauvaise posture peut avoir de grandes répercussions pour notre corps. Heureusement, il existe aujourd’hui des fauteuils ergonomiques pour soulager ce mal et offrir une bonne position assise. Mais, comment en choisir un ? Découvrez ici quelques astuces utiles pour y parvenir plus facilement.

Comprendre la notion de fauteuil ergonomique

Avant tout, il est important de savoir qu’un siège portant la mention ergonomique n’est pas forcément un gage de qualité, encore moins un fauteuil idéal pour toute personne. Cette indication dans la description des produits ne doit donc pas être considérée comme un critère de choix. Plus qu’une simple inscription, l’ergonomie d’une chaise est une notion assez relative qui englobe de nombreux facteurs. Vous pouvez voir sur ergo-academie.fr tous les détails pour en apprendre davantage.

A lire aussi : Pourquoi faut-il intégrer l'assistance vidéo à votre CRM ?

En réalité, un siège n’est pas ergonomique en lui-même, mais permet de rendre la posture ergonomique. De manière précise, un fauteuil est dit ergonomique lorsqu’il permet d’avoir une posture confortable et dynamique pour bouger. Cette mobilité permet de réduire la pression subie par les disques intervertébraux, contribue à l’amélioration de la circulation sanguine et soulage les tensions musculaires. Cela dit, un fauteuil ergonomique doit permettre de :

  • bien caler le dos et régler le dossier pour soutenir le dos, le bassin et les lombaires ;
  • rester assis au fond du siège pour utiliser l’appui du dossier ;
  • Respecter un angle de 90 ° minimum entre les jambes et les cuisses ;
  • poser les pieds à plat au sol ou sur un repose-pied ;
  • disposer ses avant-bras à l’horizontale avec un angle de 90 ° au niveau du coude ;
  • maintenir la distance entre l’œil et l’écran supérieure à 40 cm.

Compte tenu de ces différents éléments, le choix d’un fauteuil ergonomique ne doit pas se faire à la légère.

A lire aussi : Les mentions obligatoires du devis

Tenir compte de sa morphologie

Étant donné sa fonction, un fauteuil ergonomique doit pouvoir s‘adapter à la morphologie de son utilisateur pour lui procurer un confort maximal. Il est donc important d’analyser certains détails pour faire le meilleur choix.

L’assise du siège

L’assise constitue un élément essentiel pour garantir le confort en position assise et prévenir les douleurs. Dans l’idéal, celle-ci doit être plus épaisse à l’arrière qu’à l’avant, c’est-à-dire légèrement orientée vers le bas. Cela vous permettra de réduire les pressions sur les jambes tout en maintenant votre dos droit. Cette disposition pour l’assise est également utile pour favoriser la circulation sanguine et vous aide à adopter une posture dynamique.

Le dossier de son fauteuil

Le dossier est tout aussi important, voire plus que l’assise pour maintenir une posture dynamique et protéger votre dos. Pour votre confort et votre bien-être, il doit remonter jusqu’aux épaules et rester en contact avec votre dos. De plus, le dossier de votre siège doit être enveloppant pour une assise plus agréable. Un dossier étroit ne vous procurera pas un bon niveau de confort : vous ne serez pas à votre aise.

La matière

Il est important de bien choisir les matières de votre fauteuil. Qu’il s’agisse de l’assise ou du dossier, vous devez choisir des produits de qualité pour garantir leur longévité et la résistance dans le temps de votre meuble ergonomique. Dans le même temps, vous devez penser au tissu utilisé pour la confection de ces accessoires. Il doit être respirant pour limiter les risques de transpiration. Cela vous permettra d’optimiser votre confort et vous aidera à prolonger la durée de vie de votre siège.

Choisir un fauteuil adapté à l’utilisation

Rester assis pendant de nombreuses heures peut provoquer de nombreux problèmes de dos. Cela étant, il est crucial d’acheter son siège en fonction de l’usage qui en est fait. Si vous passez moins de trois heures assis, vous pouvez opter pour un modèle standard avec un dossier fixe et une assise réglable en hauteur. Si vous désirez utiliser votre fauteuil pour moins de six heures, il serait alors préférable de choisir un mécanisme de type « contact permanent ».

Dans ce cas, le dossier et l’assise vous suivent dans vos mouvements tout en maintenant le contact avec votre dos. Le plus intéressant, c’est que vous pouvez régler votre chaise de manière à l’adapter à votre morphologie. Par contre, si vous envisagez d’utiliser votre mobilier de manière intensive (plus de 6 heures), vous pouvez choisir des fauteuils de type « synchrone » ou « basculant axe décalé » qui offrent un grand confort.

Choisir les réglages et options de son siège ergonomique

Il existe aujourd’hui différents modèles de fauteuils ergonomiques avec des options différentes et des réglages variables qui vous permettent d’améliorer votre confort et vous aident à supporter plus facilement la position assise. Au nombre de ceux-ci se trouvent notamment :

  • le soutien lombaire réglable correspondant à l’arrondi du dossier ;
  • les accoudoirs réglables qui servent à poser les avant-bras ;
  • le repose-tête qui peut être utile pour se reposer et soulager les épaules et la colonne vertébrale ;
  • le réglage de la profondeur de l’assise pour maintenir une position confortable ;
  • le mécanisme pour les réglages de base.

Les options sont nombreuses et variées. Pensez donc à analyser vos besoins avant de vous décider. Au-delà de tout, vous devez veiller à essayer votre fauteuil ergonomique pour voir s’il vous convient avant de vous résoudre à l’acheter. Cela vous aidera à vérifier son adaptation à votre morphologie et votre confort. Enfin, pensez à vérifier la marque pour vous garantir un produit d’excellente qualité.