Big data : ses enjeux et impacts sur les entreprises

Big data : ses enjeux et impacts sur les entreprises

La notion de Big data peut paraître floue pour certaines entreprises. Pourtant, compte tenu de son impact économique et industriel, s’en passer n’est plus envisageable, que ce soit pour les entreprises ou les individus lambda. Ce « volume massif de données » généré par l’utilisation des technologies numériques touche aujourd’hui tous les domaines (le marketing, les sciences, le service client, le transport, le service sanitaire, l’éducation, etc.), afin de fournir des données telles que la localisation des utilisateurs, leurs mouvements, leurs habitudes de consommation, leurs goûts et centres d’intérêt. Sachant à quel point internet est en plein essor, inutile de souligner que le big data porte bien son nom. Il est d’ailleurs devenu depuis quelque temps l’outil préféré des entreprises afin de développer leur activité et leur conférer une valeur ajoutée. Afin de se l’apprivoiser et d’en tirer profit, comprendre les enjeux et les opportunités de Big Data est à prioriser.

Les enjeux du Big Data

Se lancer dans l’aventure Big Data n’est presque pas aussi facile qu’on le prétend, il faut déjà commencer par identifier les données potentiellement intéressantes pour l’entreprise et savoir les exploiter afin de les faire correspondre à ses besoins. Traiter toutes les données disponibles et savoir les gérer reste le vrai défi des entreprises. Pour cette raison, il est beaucoup plus intéressant de se tourner vers un prestataire en IA et big data afin de mieux structurer les données et en tirer le maximum d’informations et le plus de rendements possible. La qualité et la pertinence des données doivent être continuellement mises en avant, d’où la nécessité de cette expertise externe dans chaque lancement de projet de mise en place du business intelligence. Le prochain enjeu de taille concerne le format utilisé pour traiter les données.

A voir aussi : Logiciel immobilier et innovation : lequel choisir pour se démarquer ?

En effet, chaque information récoltée ne se présente pas forcément sous le même format : vidéo, audio, photo, likes, tweets… toute trace laissée sur internet, notamment sur les réseaux sociaux, peut être récoltée et utilisée. Cela ne fait que conforter cette idée de besoin d’une solution de gestion pour automatiser le traitement de chaque donnée reçue. Néanmoins, les données personnelles restent tout de même un enjeu de taille qui demande à être respecté : l’individu n’est pas restreint à être uniquement un chiffre, c’est avant tout une sorte de médiateur, entre l’internaute et l’entreprise, afin d’aider cette dernière à orienter intelligemment ses stratégies.

enjeux big data

Comment les entreprises peuvent-elles se servir du big data ?

La mise en place du big data, au même titre que celle de l’intelligence artificielle et du business intelligence constituent d’importants leviers dans tous les secteurs décisionnels de l’entreprise. Que ce soit en marketing, en production, en finance ou encore en commerce, ces données permettent d’anticiper chaque comportement des clients, de leurs besoins à leurs habitudes de consommation. Toute entreprise souhaitant adopter les méga données doit les insérer à tous les niveaux de la société, en commençant par la direction. Des formations et ateliers d’apprentissage sont d’ailleurs programmés par les prestataires afin de familiariser chaque service dans la mise en place et l’utilisation du big data. Un encadrement de la part de la loi française concernant l’utilisation des données personnelles est toutefois suggéré dans le cadre de l’usage en entreprise afin d’informer chaque individu sur la collecte de ses données et de l’analyse de ces dernières. Il pourra s’y opposer à n’importe quel moment.

A lire en complément : Pourquoi faire appel à une agence web ?

Les défis éthiques et juridiques du Big Data pour les entreprises

L’utilisation du Big Data soulève aussi des questions éthiques et juridiques importantes pour les entreprises. La collecte massive de données personnelles peut poser un problème de respect de la vie privée des individus. Il est donc crucial que les entreprises prennent en compte ces aspects dès le début du processus d’implémentation du big data.

Il existe aussi des risques liés à la qualité des données collectées, qui peuvent être fausses ou biaisées. Les algorithmes utilisés dans l’analyse doivent être suffisamment sophistiqués pour éviter tout traitement discriminatoire ou partial et garantir une analyse pertinente et impartiale.

L’utilisation abusive ou inappropriée de ces données peut avoir des conséquences négatives sur la réputation et la crédibilité de l’entreprise concernée. En effet, vous devez respecter l’intimité.

D’un point de vue juridique, depuis 2018 avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), toutes les entreprises doivent obtenir un consentement explicite avant toute utilisation ultérieure de leurs informations personnelles provenant notamment du Big Data. Ce règlement européen contraint désormais les organisations à satisfaire aux exigences rigoureuses liées au traitement responsable et légal d’un large volume d’informations sensibles récupérées dans différents secteurs industriels.

Bien qu’il présente certains défis éthiques importants, le big data offre un potentiel considérable aux entreprises qui cherchent à améliorer leur prise de décision et à mieux comprendre les besoins de leurs clients. Les entreprises doivent donc être conscientes des risques associés à l’utilisation du Big Data tout en travaillant sur la protection des données personnelles. La finalité étant d’assurer leur développement dans un cadre juridique légitime afin que le traitement de ces données ne devienne pas problématique.

Les compétences nécessaires pour gérer le Big Data en entreprise

Les entreprises qui souhaitent bénéficier des avantages potentiels du big data doivent être conscientes qu’il leur faut des compétences spécifiques pour gérer efficacement les volumes massifs de données générés par cette technologie.

La première exigence est la maîtrise de l’analyse de données, une compétence clé dans le traitement et l’interprétation des informations. Des professionnels qualifiés tels que les analystes de données, statisticiens et data scientists sont indispensables pour tirer profit au maximum du potentiel offert par le Big Data.

Une autre compétence clé est la capacité à travailler avec les technologies liées à la gestion des données volumineuses. Les entreprises ont besoin d’un personnel capable de configurer et déployer des solutions Big Data telles que Hadoop ou Spark. Les experts en infrastructure doivent être capables d’optimiser les bases de données afin d’éviter tout problème lié aux temps longs d’exécution et aux ressources nécessaires.

La maîtrise du langage informatique constitue aussi une exigence fondamentale. Il y a plusieurs outils disponibles sur le marché : Python, R ou encore Scala. Toutefois, vous devez identifier rapidement toute erreur susceptible de nuire à la qualité globale des résultats obtenus grâce aux analyses effectuées sur ces vastes quantités d’informations collectées.

Vous devez gérer le big data et former votre personnel en fonction de ces derniers. Le développement des compétences techniques et technologiques devient donc une nécessité pour toute organisation qui se fonde sur les données pour améliorer son activité commerciale ou sa prise de décision.

Les entreprises doivent aussi être conscientes que ces profils sont très demandés, ce qui rend leur recrutement plus difficile et l’investissement dans la formation continue indispensable si l’on veut répondre efficacement à cette demande croissante du marché. La maîtrise des compétences techniques est un facteur clé pour permettre aux entreprises de tirer parti du potentiel offert par le Big Data.